Cie Rouge à rêves

Discipline : Danse

Créée en 2012 à Saint-Céré dans le Lot (46) au sein de l’association Evidanse.

Fanny Aguado, directrice artistique, interprète, chorégraphe, danseuse
Étienne Morel, régisseur général, création lumière, son
Émmanuel Clemenceau, création sonore
Arnaud Philip, création décors
Clément Chébli, création vidéo
Dorian Robineau, interprète
Alain Paradol, interprète
Raphaël Linares, interprète
Jérôme Bordas, interprète
Jean Baptiste Clément, administration, assistant
Christiane Guiochet, regard extérieur
Violette Guillarme, regard extérieur
Muriel Corbel, regard extérieur

Adresse : Théâtre de l’Usine, 18 avenue du docteur Roux, 46400 Saint Céré
Téléphone : 06 33 10 02 83
Mail : cierougeareves[a]gmail.com

Spectacles

2019 LouLou – Création (Danse)
2017 Bal’Ograph  Bal artistico-festif – Création (Musique actuelle, danse, performance, thématique) 
2016 Pierre Paul Jacques – Création (Danse théâtre)
2013 Muzik Box – Création (Danse clownesque)

Fanny Aguado, chorégraphe, danseuse et pédagogue, souhaite partager sa personnalité artistique et son univers. Enrichie par les rencontres qui l’ont nourrie dans son parcours, son travail chorégraphique s’inspire de techniques et d’univers éclectiques. Elle aime le métissage des genres et des gens. Gestuelle contemporaine, énergie hip hop, musicalité du jazz, constituent les ingrédients de son univers, teinté de théâtralité, d’humour et de poésie.

Actions et objectifs

  • Promouvoir la danse, la création de spectacles vivants, d’évènements artistico-festifs.
  • Proposer des pièces chorégraphiques pluri-disciplinaires (danse-théâtre, danse-clown, théâtre de gestes…)
  • La danse comme lien de partage, par tous et pour tous
  • S’allier à des structures et proposer des événements culturels autour du « bal » où se mêlent les générations, les classes sociales, les danseurs amateurs, professionnels et la musique actuelle.
  • Sensibiliser par des actions de médiations (écoles, prisons, maisons de retraite, espaces publics) pour faciliter l’accès à la danse et à la culture.
  • Déconstruire l’image « élitiste » de la danse en tendant vers la démocratie culturelle.

La « culture » implique de cultiver, culturer, faire pousser, grandir. Or, l’individu ne « pousse » pas s’il n’est pas « cultivé » par son environnement et s’il ne participe pas activement à sa « croissance ».
La culture est donc une question de relation, et même d’interaction, entre l’individuel et le social.

Joëlle Zask