Valeurs du CoLLoS

Préambule

En 2010, l’Adda du Lot a initié une étude sur la place des compagnies de spectacle dans le Lot en partenariat avec l’Adefpat. Huit compagnies professionnelles parmi toutes celles contactées ont joué le jeu. Cette étude a fait apparaître plusieurs constats :

Le département du Lot est riche en structures professionnelles agissant dans le domaine du spectacle. Leur travail s’effectue en partie sur leur territoire et développe de ce fait une activité locale substantielle. Qu’elles soient dans des phases de création, de production, de diffusion, de transmission ou d’administration, elles génèrent du temps de travail, de l’économie et du lien social. Elles sont toutes, peu ou prou, en contact direct avec la population et ont ainsi souvent le rôle d’interface culturelle auprès d’elle. Leur rayonnement régional, national, voir parfois international, rejaillit également de manière plus ou moins directe sur leur territoire.

Cependant, dans un contexte de politiques culturelles incertaines, la dispersion de ces structures sur le département ainsi que leur forme structurelle laissent apparaître certains écueils communs quant à leur fonctionnement et leur solidité :

Les réalités géographiques locales, même si elles participent à une qualité de vie recherchée, peuvent générer un certain sentiment d’isolement et rendre difficile les échanges avec d’autres artistes ou acteurs culturels.

Leur activité étant plurielle et d’intensité variable, leurs besoins, notamment techniques ou administratifs, humains ou matériels, ne peuvent être supportés de manière consolidée et régulière par chacune d’entre elles.

De par la nature de leur secteur d’activité et leur forme juridique essentiellement associative, elles emploient surtout des cdd intermittents du spectacle et ont souvent recours au bénévolat. Chaque structure, prise individuellement, représente donc peu de volume d’affaire alors qu’elles font souvent vivre plusieurs foyers sur leur territoire. L’importance de leur présence et de leur action au quotidien n’est pas toujours assez reconnue par les institutions, notamment en matière d’aide, de conseil ou de relais d’action culturelle à plus grande échelle.

À l’heure de la restructuration territoriale, une réflexion sur les politiques culturelles et leurs dispositifs est aussi à l’ordre du jour. Il nous semble important que les territoires ruraux sur lesquels nous vivons et inscrivons notre activité ne soient pas délaissés. Leurs populations manifestent de plus en plus le désir d’accéder à une offre culturelle de qualité, sans pour autant être obligées de se déplacer vers les centres urbains, peu nombreux dans notre département et distants d’un temps de trajet parfois dissuasif. Nos structures, déjà à l’œuvre sur le terrain, doivent intégrer ces réflexions et participer à l’évolution des politiques culturelles territoriales aux côtés des partenaires plus identifiés.

Conscients de ces faits, il nous est apparu nécessaire de mutualiser nos réflexions et nos énergies au sein d’un collectif structuré : le Collectif Lotois de Spectacle (CoLLoS).

Principes et objectifs

Le Collectif Lotois de Spectacle est constitué par des compagnies professionnelles de spectacle détentrices de la licence d’entrepreneur n°2 et résidant sur le département du Lot. Sa forme juridique est une association régie par la loi de 1901. Il est ouvert à tous les acteurs culturels et aux partenaires institutionnels. Son fonctionnement est assuré par un système de collèges.

Son ambition est d’être, à terme, une véritable interface / boîte à outils pour les différents acteurs culturels du Lot, ses élus et les institutions œuvrant dans ce domaine.

Ses objectifs sont multiples :

  • Rassembler les différents acteurs culturels du territoire pour partager les expériences, identifier les problématiques communes, trouver ensemble des pistes de solutions
  • Développer les échanges entre compagnies, envisager des projets communs
  • Mutualiser des moyens pour à la fois soulager et renforcer les structures
  • Développer l’activité et l’économie culturelles sur nos territoires
  • Faciliter les relations de chacune avec les élus et les institutions et assurer une meilleure compréhension mutuelle
  • Relayer l’information interne et externe
  • Accompagner la mise en place de projets complexes
  • Développer une parole collective des acteurs du spectacle vivant dans le Lot et devenir un interlocuteur visible, représentatif et pertinent
  • Participer au développement ou à la mise en place de politiques culturelles

Les moyens

  • Établir des groupes de travail
  • Formaliser des partenariats concrets et financiers
  • Embaucher une personne pour animer et coordonner l’action du collectif
  • Participer à toute rencontre concernant le champ culturel territorial et/ou ayant une incidence sur l’activité des acteurs culturels
  • Échanger de manière régulière avec les élus et institutionnels concernés
  • Développer des compétences techniques, administratives et artistiques
  • Mettre en place une lettre d’information interne et externe
  • Créer un document concernant l’accueil de spectacles en milieu rural
  • Créer un évènement collectif mettant en valeur l’action des compagnies
  • Produire un état des lieux interne sur les ressources des compagnies (matériel, personnel, lieux de travail, réseaux, etc)
  • Envisager des mutualisations d’emploi et /ou de matériel